Cloud : Amazon ouvrira des datacenters en France en 2017

Répartie sur trois sites distants, la nouvelle région d'Amazon Web Services sera basée en Ile-de-France. A terme, elle portera à quatre le nombre de régions du cloud d'Amazon en Europe.

[Mis à jour le 29/09/16 11:00] Amazon Web Services (AWS) annonce l'ouverture pour 2017 d'une nouvelle région européenne, en France. Basée en Ile-de-France, elle va s'ajouter à deux autres régions d'AWS déjà ouvertes sur le Vieux Continent, en Irlande (dans la région de Dublin) et en Allemagne (à proximité de Francfort).

Cette nouvelle région comptera trois zones de disponibilité. C'est-à-dire trois sites différents pouvant accueillir chacun au moins un data center. Chaque centre de données sera "localisé dans des installation séparées, et doté d'une alimentation redondante et d'une mise en réseau et une connectivité propres." 

A terme, AWS comptera quatre régions en Europe

Avec un autre région qui doit être mise en production près de Londres "dans les prochains mois", cette nouvelle région va donc porter à quatre le nombre de régions AWS en Europe, à terme. 

L'investissement s'inscrit dans un plan de développement plus vaste d'Amazon Web Services dans l'Hexagone. "Depuis 2006, nous avons lancé trois points de présence en France, deux à Paris et un à Marseille, et ouvert des bureaux en France employant des gestionnaires de comptes, des architectes solutions, des formateurs, des équipes de business développement et bien d'autres fonctions", rappelle pour l'occasion AWS.

Le CAC40 en ligne de mire

"Cette nouvelle région européenne, couplée aux régions AWS de Dublin et Francfort déjà existantes, ainsi qu'à la future région londonienne, fournira aux utilisateurs un accès plus rapide et un délai de latence plus faible pour l'accès aux sites Internet, applications mobiles, jeux, applications SaaS, analyses Big Data, applications Internet of Things, etc.", précise Werner Vogels, directeur technique d'Amazon Web Services, dans un post publié pour l'occasion sur son blog.

"80% du CAC40 utilisent la technologie cloud d'AWS", rappelle Werner Vogels, qui évoque parmi les grands clients français du cloud la Société Générale, Veolia Water France, Schneider Electric, Lafarge et Dassault Systèmes. Du côté des start-up françaises utilisatrices d'AWS, le CTO pointe les cas d'Aldebaran Robotics, Captain Dash, Payplug, Leboncoin ou Teads.

Rappelons qu'AWS a, aussi, annoncé l'ouverture de nouveaux sites de data centers au Canada (dans la région de Montréal), en Chine (à proximité de Ningxia) et aux Etats-Unis (dans l'Ohio).

A lire aussi : 

SaaS / Amazon