Oracle, numéro 2 du SaaS derrière Salesforce

Les résultats annuels d'Oracle sont une nouvelle fois bons. Mais, un détail attire l'attention : le chiffre d'affaires que l'éditeur tire de ses solutions SaaS en fait l'un des leaders en la matière.

C'est avec trois jours d'avance qu'Oracle a présenté ses résultats annuels, comme si le géant était pressé d'annoncer de bonnes nouvelles. Le géant a en effet vu son bénéfice net annuel se rapprocher des 10 milliards de dollars  (9,98 milliards), en hausse de 16% en un an. Une progression d'autant plus remarquable que le chiffre d'affaires affiche une hausse nettement plus modérée (4%), pour atteindre 37,12 milliards de dollars. Seule ombre au tableau : les ventes de matériel déclinent de 9% sur l'année (et de 16% au quatrième trimestre). Mais, cette tendance était déjà connue.

Ce qui l'était moins, c'est la domination d'Oracle sur le marché du SaaS. La firme de Larry Ellison est sur le point de devenir le deuxième plus grand fournisseur de solutions de ce type, derrière le pure player du Cloud Salesforce. Ce sont les acquisitions de Taleo et Right Now qui permettent à Oracle de signer pour un milliard de dollars de contrats sur ce terrain en un an. C'est ce qu'a annoncé hier Larry Ellison aux analystes de Wall Street. Un montant qui ferait monter Oracle sur la deuxième marche du podium, derrière Salesforce, en route de son côté pour atteindre les 3 milliards de dollars.

ERP / SaaS