Microsoft confirme sa première faille de sécurité pour Windows 7

Microsoft vient de confirmer l'existence d'une faille critique de sécurité pour Windows 7. C'est la première connue à ce jour, qui concerne également Windows Server 2008. C'est Laurent Gaffié, chercheur en sécurité, qui a communiqué cette information sur Full Disclosure, ce qui a irrité le géant américain. Ce dernier, puisque l'annonce est rendue publique, se doit de travailler activement sur un correctif pour cette faille qui peut permettre de provoquer un déni de service sur des ordinateurs vulnérables.

Microsoft / Plates formes