"Turquie : il y a beaucoup de xénophobie cachée"

Russie, Turquie : ces deux pays, limitrophes de l'Europe, doivent-ils rejoindre l'UE ? Avec la Russie, "un accord de partenariat" avec l'Europe existe depuis longtemps souligne José Bové. En ce qui concerne la Turquie, la tête de liste dans le Sud-Ouest d'Europe Ecologie se dit "favorable au processus d'entrée dans l'UE", un processus long, "qui va prendre encore dix ans". Pour autant, la question de frontières n'a pas de sens. "Je pense qu'il y a beaucoup de xénophobie cachée derrière la question de la Turquie".