Développer son esprit critique

Le questionnement et le débat stimulent le cerveau. © Dmitry Shironosov - 123RF
Les personnes les plus vives d'esprit seraient aussi les plus ouvertes. "Rien n'est tout noir ou blanc", rappelle Albert Moukheiber, dont la structure Chiasma promeut justement la pensée critique. Face à la sur-information, il est en effet indispensable de ne pas tout prendre pour acquis. "Avoir de la présence d'esprit c'est aussi être en mesure de s'adapter, de s'ouvrir à d'autres manières de fonctionner. Vous devez par exemple choisir entre deux projets ? Détaillez les raisons pour lesquelles l'un des deux vous satisfait à 70%, vous déplait à 20% et vous fait hésiter à 10%. Pondérer ses opinions, questionner les choses, permet de développer sa flexibilité mentale, un ingrédient essentiel de la vivacité d'esprit", expose Albert Moukheiber.
 
Suggestions de contenus