Rafi Haladjian revend Sen.se et sa Mother

Rafi Haladjian revend Sen.se et sa Mother Le cabinet de conseil Eridanis, spécialisé dans l'Internet des objets, a pris une participation majoritaire dans Sen.se à l'occasion d'une augmentation du capital.

Rafi Haladjian a laissé le cabinet Eridanis adopter sa Mother, la Maman connectée analysant les gestes du quotidien à l'aide de capteurs baptisés les Motion Cookies. Le cabinet de conseil Eridanis, spécialisé dans l'Internet des objets pour les entreprises, a ainsi pris une participation majoritaire dans Sen.se, entreprise à l'origine de la Mother, à l'occasion d'une augmentation de capital, explique Les Echos.

Rafi Haladjian conserve le reste du capital et continuera de diriger la société, tandis que la présidence sera attribuée à Emmanuel Gavache, CEO d'Eridanis."L'apport d'Eridanis permet d'accélérer le développement de Sen.se sur les marchés B2C et B2B", assure le cabinet.

S'attaquer au B2B

La Mother jusque-là uniquement vendue en B2C va donc s'attaquer à un nouveau marché en rejoignant Eridanis. "Nous voyons un immense potentiel de l'Internet des Objets dans le marché B2B, déclare Rafi Haladjian. Nous en sommes convaincus depuis toujours. L'IOT va bouleverser l'ensemble des entreprises, comme cela a été le cas avec le web et les applications pour smartphones. C'est pourquoi nous nous sommes rapprochés d'Eridanis."

Après les lapins Nabaztag, Rafi Haladjian avait lancé l'aventure Mother en 2010. Sen.se a obtenu deux prix lors du CES 2015 de Las Vegas mais ne dévoile pas le nombre de Mother écoulées depuis le début de la commercialisation en B2C en septembre 2014.

Annonces Google