Grippe A : "Oui, je vais me faire vacciner"

"A partir du moment où il y a une pandémie, cela me semble naturel que tout le monde se fasse vacciner", explique Fadela Amara au sujet de la polémique sur l'innocuité du vaccin anti grippe A. "Je fais confiance au monde médical heureusement." Elle ajoute : "En temps et en heure, quand ce sera permis pour les ministres, je le ferai, bien sûr". Evoquant les risques "conséquents" du virus, elle fait même de la vaccination un acte citoyen : "Plus vous vous vaccinez, plus vous devenez vous-même acteur de la prévention de cette pandémie. Vous évitez qu'elle se propage". Et jusqu'à conseiller les lecteurs : " Soyez aussi celles et ceux qui participent à enrayer cette maladie".