Envoyer Imprimer
La directrice générale d'EasyJet, Carolyn McCall, à Luton au Royaume-Uni, le 10 février 2016 (Photo LEON NEAL/AFP/Archives)

Lundi 17 juillet 2017, 12h35
L'une des femmes d'affaires les plus influentes du Royaume-Uni, Carolyn McCall, va quitter la direction de la compagnie EasyJet à la fin de l'année pour revenir dans les médias en prenant la tête du groupe de télévision ITV.

"Carolyn McCall a informé le conseil d’administration de son intention de quitter l'entreprise pour devenir directrice générale d'ITV. Elle devrait quitter EasyJet vers la fin de l'année", a annoncé la compagnie aérienne lundi.

Le groupe ITV, qui est le principal diffuseur privé de télévision gratuite au Royaume-Uni, avec une demi-douzaines de chaînes, a expliqué pour sa part que Mme McCall prendrait ses nouvelles fonctions le 8 janvier 2018. Elle y touchera 900.000 livres de salaire annuel (1,03 million d'euros), une rémunération qu'elle pourrait sextupler via diverses primes.

C'est un retour dans l'univers des médias pour Mme McCall qui, avant EasyJet il y a sept ans, dirigeait le Guardian Media Group, l'éditeur du quotidien de centre-gauche The Guardian.

Cette annonce avait été éventée il y a deux semaines par un article publié par le Guardian, révélant des contacts avancés entre Mme McCall et ITV. Pour la compagnie aérienne au logo orange et blanc, c'est un coup dur, tant cette quinquagénaire dynamique a aidé la croissance d'EasyJet.

Elle a oeuvré à "transformer la performance d'EasyJet depuis 2010", a expliqué son président, John Barton, se disant, avec toute l'entreprise, "désolés de voir Carolyn partir".

Il a insisté sur l'accent mis par Mme McCall sur la satisfaction des clients, avec par exemple la mise en place de numéros de sièges affectés aux passagers, tout en maintenant la sobriété d'une compagnie à bas coût.

Sous sa direction, EasyJet a vu bondir de 50% son nombre de passagers transportés, à 74,5 millions en 2016, et de 58% son chiffre d'affaires à 4,7 milliards de livres (5,4 milliards d'euros), tandis que son bénéfice avant impôt triplait à 495 millions de livres (565 millions d'euros).

- Turbulences du Brexit -

La dirigeante a expliqué que son départ représentait "une décision difficile", mais souligné qu'"après sept ans, la proposition d'ITV représentait la bonne opportunité".

Elle est sans doute la plus connue des femmes dirigeantes d'entreprises au Royaume-Uni. Seules une demi-douzaine de la centaine d'entreprises de l'indice FTSE-100 des valeurs vedettes de la Bourse de Londres sont dirigées par des femmes.

Mme McCall a été élevée au rang honorifique de "Dame" l'an passé au Royaume-Uni et s'est vu aussi décerner la légion d'honneur de la France, où EasyJet représente la deuxième compagnie aérienne derrière Air France.

Elle quitte l'entreprise au moment où EasyJet se prépare à affronter les turbulences du Brexit, un dossier laissé sur le bureau du successeur de Mme Call que la compagnie recherche.

Depuis le vote pour le Brexit de juin 2016, la chute de la livre face à l'euro et au dollar pèse sur les profits de l'entreprise, dont une bonne part des coûts sont effectués dans ces deux devises (personnel et kérosène).

Par ailleurs, en quittant l'UE en mars 2019 le Royaume-Uni pourrait sortir aussi du ciel unique européen. Basée à Luton dans le nord de Londres, EasyJet a annoncé vendredi qu'elle allait créer une nouvelle compagnie aérienne, EasyJet Europe, qui sera installée à Vienne et permettra à l'entreprise britannique de continuer à voler sans entrave dans l'Union européenne quelle que soit l'issue des négociations entre Londres et Bruxelles.

Du côté d'ITV, le président Peter Bazalgette a expliqué que Mme McCall avait été choisie "pour son expérience dans le domaine des médias et de l'international, pour son sens stratégique et sa capacité à créer de la valeur pour les actionnaires".

Carolyn McCall remplacera Adam Crozier, qui quitte ITV lui aussi après sept années de direction, au cours desquelles il s'est efforcé de développer les services de production du groupe.

ITV a cumulé quelque 21,4% de parts d'audience au Royaume-Uni en 2016 et 47,4% de la part des revenus publicitaires télévisés.

Envoyer Imprimer


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Economie   Haut de page
 

Annonces Google

 

Sondage

Le montant des salaires des grands patrons français vous choque-t-il ?

Tous les sondages