Envoyer Imprimer
L'arrivée d'Orange Bank vient grossir les rangs des nouveaux opérateurs de banque mobile qui se sont multipliés avec la volonté de changer les usages bancaires (Photo ERIC PIERMONT/AFP/Archives)

Mardi 03 octobre 2017, 16h17
Orange Bank, la banque mobile du groupe de télécoms Orange, sera lancée le 2 novembre, a annoncé mardi sur son compte Twitter Stéphane Richard, patron du géant français.

"Rendez-vous le 2 novembre avec Orange Bank pour continuer l'histoire", a tweeté le dirigeant, confirmant une information du quotidien La Tribune.

Initialement prévu le 6 juillet, le lancement de cette banque mobile avait été reporté faute d'être "à la hauteur des standards" et exigences du groupe, avait alors justifié le groupe.

L'opérateur avait indiqué qu'après une prolongation de la phase de test de l'application auprès de ses propres collaborateurs, Orange Bank serait opérationnelle à la rentrée.

Interrogé par l'AFP, le groupe de télécoms n'a pas fourni plus de précision sur cette nouvelle annonce.

L'arrivée d'Orange Bank viendra grossir les rangs des nouveaux opérateurs de banque mobile, les néobanques, qui se sont multipliés ces derniers mois avec pour promesse de changer les usages bancaires.

Parmi ses futurs concurrents, son grand rival sur le secteur des télécoms, SFR qui, en juillet dernier, a annoncé le lancement de sa banque mobile d'ici 2019 ou encore le coffret C-Zam, lancé mi-avril par le géant de la distribution Carrefour, qui associe une carte bancaire internationale Mastercard et un compte en ligne sans découvert autorisé.

Compte-Nickel, jeune pousse rachetée début avril par BNP Paribas, propose également l'ouverture d'un compte bancaire en ligne chez les buralistes et revendique désormais 700.000 comptes créés en un peu plus de trois ans. Cette société espère conquérir pour sa part deux millions de clients d'ici à 2020.

De son côté, Orange Bank vise l'acquisition de deux millions de clients en 10 ans et veut investir au total 500 millions d'euros sur la période, espérant être rentable au bout de cinq ans d'activité.

Pour cela, l'opérateur historique, fort de sa notoriété et de son réseau de distribution de plus de 600 boutiques en France début 2017, compte frapper fort en proposant la mise à disposition gratuite d'une carte de paiement ainsi que l'absence de frais de tenue de compte à partir du moment où le moyen de paiement est utilisé au moins trois fois par mois.

Orange mise également sur l'intégration à ses futurs services du système d'intelligence artificielle Watson, conçu par la multinationale IBM, qui remplacera les conseillers bancaires en ligne.

Envoyer Imprimer


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Economie   Haut de page
 

Annonces Google

 

Sondage

Le montant des salaires des grands patrons français vous choque-t-il ?

Tous les sondages