Envoyer Imprimer
Logo du groupe pharmaceutique Roche le 17 février 2015 à Bâle (Photo SEBASTIEN BOZON/AFP/Archives)

Vendredi 13 octobre 2017, 15h44
Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé vendredi avoir obtenu un avis favorable du Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) pour l'homologation dans l'UE de son médicament Alecensa, censé combattre une forme de cancer du poumon.

Ce traitement avait déjà été autorisé par la Commission européenne en février pour les patients adultes qui avaient déjà reçu des traitements à base de crizotinib, un médicament du laboratoire américain Pfizer.

L'avis du CHMP vaut cette fois pour l'homologation d'Alecensa "en monothérapie pour le traitement initial (en première ligne) de patients", précise Roche dans un communiqué.

Cette décision fait suite aux résultats d'une étude internationale de phase III, publiée en juin, et qui faisait état d'une réduction du risque de progression ou de décès de 53% par rapport au crizotinib.

Selon cette même étude, Alecensa réduit de 84% le risque d'extension ou de croissance de la tumeur au niveau du cerveau par rapport à son concurrent américain.

Ce traitement s'attaque au cancer du poumon dit non à petites cellules ALK positif, qui dope la prolifération des cellules cancéreuses. Quelque 12.500 cas sont diagnostiqués annuellement aux Etats-Unis et 140.000 dans le monde, selon l'American Society of Clinical Oncology.

Envoyer Imprimer


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Economie   Haut de page
 

Annonces Google

 

Sondage

Le montant des salaires des grands patrons français vous choque-t-il ?

Tous les sondages