Stif : "Nous allons emprunter 200 millions d'euros"

Comment Jean-Paul Huchon va financer ses mesures pour l'Ile-de-France ? En rappelant que la région capitale a un budget de 5 milliards d'euros, son président estime qu'avec "la suppression de la taxe professionnelle, nous n'aurons plus de ressources fiscales à disposition". Mais il reste serein. D'abord parce que la cotisation qui remplacera la taxe professionnelle devrait lui donner "les moyens d'une certaine progression". Ensuite parce que l'endettement de la région est faible selon lui. Un grand emprunt régional fait donc partie de son programme : "Nous aurons recours à l'emprunt pour tout ce qui concerne l'investissement". Si 900 millions ont déjà été votés dans le budget 2010, Jean-Paul Huchon annonce un emprunt "de l'ordre de 200 millions d'euros" pour le Stif, le syndicat gérant les transports. Ce qui justifie selon lui le maintien de la tarification actuelle dans ceux-ci.