Valérie Pécresse : "Pas très honnête intellectuellement"

Alors qu'il était opposé à Jean-François Copé en 2004, que pense Jean-Paul Huchon de sa rivale UMP Valérie Pécresse en 2010 ? "Jean-François Copé est un homme très pugnace", commence le président d'Ile-de-France. "Avec lui on pouvait discuter, nous pouvions avoir de vrais débats". Il dresse un portrait moins flatteur de sa concurrente actuelle : "Si j'en juge par le premier débat que nous avons eu, elle ne sait dire que 'vous n'avez rien fait, vous n'avez rien fait, vous n'avez rien fait'. Ce n'est pas une très très bonne tactique de campagne". Après avoir vanté son bilan, Jean-Paul Huchon estime que cette stratégie de l'UMP est "une stupidité" et "une erreur". Enfin, tout en soulignant que Valérie Pécresse est "assez de mauvaise foi" et "pas très honnête intellectuellement", il déplore que l'UMP ait choisi "le rajeunissement et le casting" quand un Roger Karoutchi avait "du mérite" pour être candidat.