"Je ne vois pas pourquoi les étrangers n'auraient pas le droit de vote"

Sur la question du vote des étrangers aux élections locales, Marielle de Sarnez rappelle qu'il y a "déjà des étrangers qui votent qui sont les européens" et elle "ne voit absolument pas pourquoi les étrangers non européens n'auraient pas le droit eux aussi de voter aux élections locales". Et quand une lectrice critique l'argument principal en faveur du vote des étrangers, comparant le motif des impôts au suffrage censitaire, elle répond : "Les impôt montrent qu'on a une appartenance à la collectivité". Mais nuance : "il y a aussi beaucoup de Français qui ne paient pas d'impôts".